Edition 2019, Numéro 7

Notre médecine occidentale ne nous habitue pas à consulter préventivement. Or, un peu comme votre voiture que vous amenez en révision pour être sûr d’arriver à destination, il en est de même pour vous.
Mais plutôt que de vous tourner vers votre mécanicien, consultez votre ostéopathe !

Pourquoi consulter un ostéopathe ?

Votre pratique sportive, musicale ou tout simplement votre quotidien met votre organisme en contrainte en lui demandant constamment de s’adapter. S’il est bien équilibré, il arrivera à gérer ces adaptations mineures mais malheureusement pas indéfiniment. Un suivi ostéopathique régulier
peut éviter à votre corps d’exprimer des douleurs importantes et cela sans avoir subi un traumatisme ou un choc.

Votre ostéopathe rééquilibrera l’ensemble des structures de votre corps, lui permettant de garder sa capacité d’adaptation optimale.

Ostéopathie pour les enfants ?

Eux aussi sont en adaptation constante. Leur vie est pleine de chutes, de chocs, et surtout ils grandissent tous les jours. Ils s’adaptent constamment à leur nouveau corps. La prise en charge ostéopathique régulière permet de les accompagner dans cette évolution. Plus elle sera régulière, plus l’ostéopathe pourra détecter et prendre en charge des troubles posturaux comme des débuts de scolioses, nommés attitude scoliotique, ou des troubles dentaires et ainsi limiter le port d’appareil orthodontique.

A quelle fréquence doit-on consulter son ostéopathe ?

Pour les adultes, il faut consulter au minimum 1 fois par an. Je recommande plutôt 2 à 3 fois par an pour permettre un travail en profondeur. Pour les enfants, c’est minimum 2 fois par an par rapport aux suivis de leur croissance et plus en fonction de la symptomatologie ou de la pratique
sportive. N’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre mutuelle sur la prise en charge des séances d’ostéopathie. Certaines mutuelles participent à
toute ou une partie du montant de la séance une ou plusieurs fois par an.

Laisser un commentaire