ostéopathie pour bébé oullins

Origines des troubles chez les bébés

Lors de l’accouchement et de la vie intra utérine, le corps du bébé va subir de nombreuses tensions et compressions. Celles-ci peuvent être à l’origine de troubles plus ou moins importants qui s’exprimeront dès la naissance ou plus tard au cours du développement du bébé.

C’est pour cela que je vous conseille de faire un bilan ostéopathique lors des premières semaines de la vie de votre bébé.

Séances d'ostéopathie pour bébés

Quand emmener son bébé ?

Pour ainsi dire, plus votre enfant est vu tôt par un ostéopathe, mieux c’est.

Je préconise de montrer votre nouveau-né à un ostéopathe au cours de son premier mois. A cette période, son corps – notamment sa partie crânienne – reste malléable et en cas de problème permettra de diminuer le nombre de séances. Certaines situations nécessitent un contrôle comme un accouchement déclenché et sous péridurale, une présentation du bébé en siège, un cordon qui s’est enroulé autour du cou, une césarienne ou encore un bébé venu au monde prématurément. De plus, il y a des signes avant-coureurs vous permettant de savoir qu’il faut emmener votre nouveau-né en consultation. Parmi eux, l’on retrouve des troubles digestifs (constipations, coliques…), des troubles ORL et musculo-squelettiques (déformation du crâne, la tête qui ne tourne que d’un seul côté…) ou encore les troubles neuro-végétatifs (énervements, sommeil difficile, pleurs très fréquents de l’enfant…).

Traitement ostéopathique des bébés:​

L’analyse
Pour les bébés, les consultations, au sein du cabinet, commencent
exactement de la même façon que pour les adultes, par un
interrogatoire également appelé anamnèse.

Vos réponses me permettent de collecter le plus d’informations possible sur la grossesse et sur l’accouchement, ainsi que sur les premières semaines de vie.
Puis j’écoute les tissus de l’enfant et ses émotions.

Les techniques
Les techniques utilisées sont des techniques tissulaires, liquidiennes et énergétiques.

Je cherche à recréer avec l’enfant son histoire, ses traumatismes afin de lever ses tensions.

Est-il utile de faire un suivi régulier chez les bébés ?

Oui il est même primordial. Ce suivi régulier permet, entre autres, à l’ostéopathe de vérifier le crâne de votre bébé et notamment l’apparition d’une plagiocéphalie (aplatissement du crâne) ou d’un trouble fonctionnel dans le bassin pouvant entraîner une difficulté aux quatre-pattes ou à la marche, étapes essentielles au développement moteur de l’enfant. Seules les mains expertes de votre ostéopathe peuvent diagnostiquer ces troubles et les traiter. Ces dysfonctionnements, surtout quand ils sont asymptomatiques, ne peuvent être diagnostiqués par votre pédiatre ou médecin.

Quel suivi instaurer ?

Du fait d’une grande évolution durant la première année de vie, le suivi est plus rapproché. Je vous conseille une séance avant 2 mois, une à 3 mois, une au moment du 4 pattes et une à la marche.

Ensuite, 1 séance tous les 6 mois permet de suivre l’évolution et la croissance de votre enfant.

Traitez le traumatisme de la naissance avec l’ostéopathie !